Accéder au contenu
Actualité
Toutes les actualités

Une commémoration exceptionnelle

L’année 1917 fut exceptionnelle a plus d’un titre, non seulement par les drames du Chemin des Dames, les Révolutions russes, mais aussi par l’extrême lassitude et épuisement des hommes et de l’économie, au bout de la troisième année d’une guerre qui devait être courte.

2017 d

Une foule exceptionnellement nombreuse s’est recueillie au monument aux morts, ayant reçu le renfort, cette année, d’enfants de l’école primaire et de leurs parents. La directrice, Madame Amet et les enseignants Monsieur Fortier et Madame Socha les encadraient.

Si les bourrasques mêlées d’une pluie pénétrante ont emmené au loin quelques paroles, les lettres des « Poilus » lues par cinq écoliers ont ému l’assistance. Après « La Brabançonne » jouée par l’harmonie de Muno, la « Marseillaise » fut reprise en chœur par le groupe des scolaires.

Dans la salle des fêtes, Gérard Renwez, maire de Mouzon, a dit toute son émotion et son admiration pour cette belle initiative des écoles. Une dernière Marseillaise a été reprise par les enfants, au calme et au sec.

A la longue litanie des « Morts pour la France », pour la plupart de jeunes hommes dont les noms ont été lus devant le monument, correspondaient les voix de cette belle jeunesse venue commémorer leur mémoire !