Accéder au contenu
Actualité
Toutes les actualités

Ouverture du musée !

Le Musée-atelier du feutre a marqué le début de la saison 2017 par le vernissage de deux expositions.

Un chef-d’œuvre du musée est revenu de restauration au bout d’un an et-demi. Il s’agit du tapis SIRMAK qui relève d’une technique symbolique des peuples nomade du centre de l’Asie (Kirghistan, Kazakhstan, Mongolie…). Deux autres œuvres ont été acquises par le musée pour faire pendant à ce tapis originel. Wiebke Aumann, feutrière de Saint-Denis, a créé une exposition pour le musée après de longues recherches sur le sujet. Avec le documentaire d'une cinéaste américaine et des photographies prises par une aventurière anglaise, elle vous présente la fabrication et le sens de ces merveilleux. Deux autres œuvres asiatiques ont été acquises par le musée pour faire pendant à ce tapi originel.

Parallèlement, l’association « Le Point de Sedan » s’est auto-dissoute et les responsables ont voulu partager les fonds restants entre des organismes de la région. C’est ainsi que Gilles Bourcet et son association ont permis l’acquisition d’une vitrine de grande qualité qui mettra le Sirmak à l’abri des mites et de la poussière.

L’autre exposition nous fait passer du traditionnel au moderne. Vincent Rahir est un jeune designer qui s’est récemment investi dans le feutre et l’économie verte. Issu de l'Ecole Supérieure d'Art et de Design de Reims, Vincent est dynamique, inventif, audacieux, et utilise la tradition du dessin, l’assistance par ordinateur, la découpe laser et l'impression 3D.

Vernissage avril 2017 d

C’est donc à une exposition très riche et variée qu’une soixantaine de personnes a pu assister.

Autour de Gérard Renwez, maire de Mouzon, différentes personnalités ont apprécié la visite dont Didier Herbillon, maire de Sedan ; Sylvie Tordo, conseillère départementale et Arlette Braconnier, vice-président de la Communauté de communes des Portes du Luxembourg.

La cérémonie a été l’occasion, pour Alain Renard, maire-adjoint de présenter la nouvelle configuration de l’Office tourisme des Portes du Luxembourg qui a quitté le Colombier pour s’insérer dans le Musée du Feutre. Le personnel communal et communautaire est maintenant rassemblé autour de Christophe Deutsch-Dumolin qui anime à la fois le Musée et l’office de tourisme.