Accéder au contenu
Actualité
Toutes les actualités

Huitième nuit des églises

Après La Recluse en 2016, l’arrivée des reliques de Saint-Arnoul, en 2017, c’est aux pèlerins pénitents que la huitième « Nuit des églises » a consacré son thème. Au XVIème siècle, l’abbé Gilmer faisait terminer la tour sud de l’église-abbatiale de Mouzon en y faisant installer moult gargouilles et autres personnages.

Média importé

Ceci est un fait historique ! Là-dessus, les participants-acteurs ont brodé une histoire de gargouilles ayant pris la forme de magistrats de Mouzon, magistrats forcément très en colère. Emeute ! On va voir sur place et on constate la présence de belles caricatures !

Le père abbé décide d’un procès à l’issus duquel les deux sculpteurs responsables sont condamnés à effectuer un pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle, loin en Espagne et risquant tous les dangers.

L’âne qui va les accompagner est en poil synthétique, mais on n’arrête pas le progrès !

A l’issue de cette mise en scène très vivante, Madame Turquais a présenté un exposé tout à fait sérieux sur l’histoire des pèlerinages vers Compostelle. L’assistante nombreuse a appris beaucoup grâce à une écoute attentive.

Comme c’était la tradition chez les moines de Mouzon, la journée s’est terminée par la prière de Complies qui prépare à la nuit.