Accéder au contenu
Actualité
Toutes les actualités

Départ de Vincent Hadot

Depuis cinq ans, Vincent Hadot remplit les fonctions d'attaché de conservation au Musée du feutre de la ville de Mouzon. Arrivant de sa Lorraine natale, le jeune diplômé était à la recherche d'un premier emploi. C'est avec la conscience de donner sa première chance à un jeune que la municipalité a embauché Vincent. Certes, le poste n'est qu'un mi-temps car la ville n'a pas les moyens de faire plus.


Depuis, tout le monde se félicite de cette initiative. Le musée a fonctionné dans la meilleure des ambiance grâce à l'affabilité de Vincent qui a su, dans la bonne humeur mais avec la fermeté de consignes claires, gérer le personnel et le mettre au service du public. Les expositions temporaires, la gestion du fonds des œuvres, la communication, le recollement des œuvres, les contacts avec les institutions, les artistes et les financeurs ont figuré parmi les tâches du jeune adjoint de conservation.

Les expositions au musée, sa participation aux « Journées européennes du patrimoine », aux « Nuits des musées », aux journées médiévales de Sedan ou aux vieux métiers de Azannes ont rencontré le succès.

Mais Vincent Hadot a également participé, en dehors de ses heures travail, à de nombreuses actions locales, concernant le patrimoine mouzonnais en particulier.

Après plusieurs entretiens d'embauche, Vincent va être nommé adjoint de conservation au prestigieux Musée de Beaux-arts de Valenciennes. La promotion est d'importance pour ce jeune chef d'établissement !

Au cours d'une sympathique réception organisée en son honneur, le partant a dit ton son bonheur d'avoir travaillé au Musée du feutre où il a pu apprendre le métier, parfaire son sens des contacts humains et a remercié la ville de Mouzon de lui avoir accordé sa première chance.

Nul doute que Vincent n'oubliera pas les Ardennes ni les amis et contacts qu'il a pu s'y faire, même si les nouvelle tâches qui l'attendent dans le Nord vont l'accaparer à plein temps !