Le circuit des Fortifications

Des remparts à Mouzon

Tour de l'Éperon

Tour de l'Éperon

Placée au bord de la Meuse, en bas des fossés descen­­­dant de la Grosse Tour, elle défen­­­dait la ville des approches par le fleuve. Au XIX ème siècle, cette tour a été rehaus­­­sée d’une guérite de pierres taillées et de briques.
Tour de la Couaillotte - Dessin

La Tour de la Couaillote

Située en bordure du bras nord de la Meuse (aujourd’hui Canal des Ardennes), elle compor­­­tait des salles super­­­­­po­­­sées de 8 m de diamètre inté­­­rieur, renfor­­­cées par des murs de 4 m d’épais­­­seur.
Tour de l'Abbaye

Tour de l'Abbaye

C’est Louis XI qui demande, en 1473, aux moines béné­­­dic­­­tins de bâtir une tour pour la défense de la ville et de l’abbaye.
Grosse Tour - Dessin

La Grosse Tour

Ce fut une des construc­­­tions les plus massives de la défense de Mouzon : 24 m de diamètre, murs de 8 m d’épais­­­seur, plusieurs étages voûtés couverts d’une terrasse pour le dépla­­­ce­­­ment des canons. Déjà rema­­­niée en 1512, elle fut démon­­­tée à partir de 1672.
Porte de Bourgogne

La Tour Porte de Bourgogne

Autre­­­fois « Porte Saint Denis », nom corres­­­pon­­­dant à une église proche et détruite lors des bombar­­­de­­­ments espa­­­gnols en 1650, ses bases datent du XIIème siècle. Fermé par une porte de bois l’accès à la ville était aussi protégé par un large fossé. La tour comporte 3 niveaux munis d’étroites archères. La salle du bas, équi­­­pée d’une chemi­­­née, était la salle des gardes.
Chemin de ronde - Dessin

Chemin de ronde

Il reliait le château aux tours des remparts, permet­­­tant à la fois la surveillance du fleuve et un dépla­­­ce­­­ment des soldats à l’abri des tirs ennemis. Vue sur les rives de Meuse.
Mur du château

Remparts du château

Une première mention de « Mosomo castello » est connue grâce à une pièce de monnaie méro­­­vin­­­gienne. Ce « castel » est dévasté par Carlo­­­man en 871 et par les Normands en 882. Sans doute consti­­­tuée de palis­­­sades de bois, la forti­­­fi­­­ca­­­tion évolue vers plus de soli­­­dité et de complexité
Tour Saint Gérôme

La Tour Saint-Jérôme

Ce fut vrai­­­sem­­­bla­­­ble­­­ment une grosse tour ronde desti­­­née à surveiller les fossés rendus maré­­­ca­­­geux par la cana­­­li­­­sa­­­tion de diffé­­­rentes sources.
Porte de France - Dessin

La Porte de France

Située à l’entrée de Mouzon par le sud-ouest, elle défen­­­dait ce qui ne fut long­­­temps qu’un gué sur la Meuse.